La princesse au bol enchanté de Samantha Bailly et Ein Lee

Bonjour à tous !

Troisième vendredi où je vous parle d’un album jeunesse publié chez nobi nobi ! Pour une fois, je ne peux pas le mettre en manga, mais il fera office de manga du vendredi tout de même, notamment à cause du dessin aux traits asiates.

Au pays de Kawachi, Haruka grandit dans l’affection de ses parents. Mais un jour, la maladie frappe sa mère bien aimée. Dans son dernier souffle, elle lui pose un bol sur la tête et fait une prière afin que celui-ci la protège dans son avenir. Le sort fait que Haruka ne peut plus ôter cette coiffe de bois qui lui dissimule le visage. Devenue différente aux yeux de tous, elle est soumise au dédain et aux moqueries. Elle décide de partir loin et devient simple servante chez un grand seigneur. Son chemin croise alors celui du prince Kaito qui s’éprend de Haruka malgré la malédiction qui pèse sur elle. Pourtant, ne dit-on pas que l’amour est le plus grand des sortilèges ?

la princesse au bol enchanté

J’ai trouvé l’histoire de cet album très intéressante. Clairement inspiré de l’histoire de Cendrillon, on peut tout d’abord observé une petite famille heureuse, des parents pleins d’amour pour leur fille unique, absolument magnifique. Malheureusement, la tragédie s’abat sur ce bonheur, et la mère décède d’une maladie. Avant cela, pourtant, elle met sur la tête de sa fille ce bol qui dissimule sa beauté, afin de lui permettre de trouver quelqu’un qui l’aimera pour son cœur. Bien sûr, entre en jeux une belle-mère jalouse qui fait chasser la jeune femme du palais.

Le dessin retranscrit très bien l’histoire. Il est très beau, tout d’abord. Chaque page pourrait orner les murs d’une chambre d’enfant pour l’embellir. Les couleurs utilisées sont toujours en lien avec le bonheur ou le malheur de la jeune femme. Ein Lee a un style magnifique, qui s’accorde très bien avec le talent d’écrivaine de Samantha Bailly.

J’ai beaucoup aimé la façon de mettre en valeur la beauté spirituelle de la jeune princesse, grâce à ce bol, qui est une idée très originale. La vanité et la jalousie sont aussi misent en avant par l’histoire, et le cœur et l’honnêteté gagnent toujours.

C’est une très belle histoire, et magnifiquement dessinée, avec une morale simple à la cendrillon, mais qui reste jolie. L’histoire du bol est originale et met encore d’avantage en avant la beauté de l’âme face à la beauté physique. Encore une oeuvre de la maison d’édition que je conseille à tout le monde.

Logomangavendredi

Publicités

Une réflexion sur “La princesse au bol enchanté de Samantha Bailly et Ein Lee

  1. Pingback: Bilan #15 : Septembre 2015 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s