Captain America : Le soldat de l’hiver

Bonjour à tous !

Je suis sensée publier cette chronique depuis longtemps… Depuis si longtemps, que j’ai du revoir le film entre-temps pour m’en souvenir !

Après les événements cataclysmiques de New York de The Avengers, Steve Rogers aka Captain America vit tranquillement à Washington, D.C. et essaye de s’adapter au monde moderne. Mais quand un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d’intrigues qui met le monde en danger. S’associant à Black Widow, Captain America lutte pour dénoncer une conspiration grandissante, tout en repoussant des tueurs professionnels envoyés pour le faire taire. Quand l’étendue du plan maléfique est révélée, Captain America et Black Widow sollicite l’aide d’un nouvel allié, le Faucon. Cependant, ils se retrouvent bientôt face à un inattendu et redoutable ennemi – le Soldat de l’Hiver.

captain america le soldat del'hiver

De tous les Marvels que j’ai vu jusqu’a présent, c’est celui qui me semblait le plus banal. Il est bien, je ne me suis pas ennuyée, j’adore les intrigues conspirationnistes, je suis vraiment fan de Scarlett Johanson. Mais cette fois-ci, il me manquait cette grosse touche d’enthousiasme au moment de sortir le Blu-Ray du lecteur, ce sentiment de vouloir le revoir immédiatement.

Pourtant, tous les ingrédients sont présents. Un peu d’émotion, beaucoup d’action, de l’humour. Le cocktail Marvel en gros. Le casting est très bon, puisque nous retrouvons Chris Evans, Scarlett Johanson, Samuel L. Jackson ou encore Cobie Smulders. Mais dés que je voyais Steve Rogers, pour la première fois, je ne pouvais m’empêcher de voir Jake Wyler de Not another Teen Movie, alors que cela ne m’était encore jamais arrivé en regardant Captain America. Pourtant, je n’ai pas revu le film pour adolescents depuis longtemps.

Néanmoins, on voit le Captain s’affirmer en tant que leader, se battre pour la cause de la liberté, ce qui nous questionne sur notre « sécurité ». En effet, le S.H.I.E.L.D a mis en place un système d’aéroporteurs avec des mitraillettes, afin de « protéger » la population. Un peu comme lorsqu’on met des caméras partout pour nous protéger. Le paradoxe de cela est mis en avant, puisque Steve Rogers n’est pas du tout d’accord avec ce concept, et c’était intéressant à souligner.

En bref, ce n’est de loin pas le meilleur Marvel, bien qu’il reste drôle et intéressant, avec beaucoup d’action. Mais il me manquait quelque chose, je ne dois pas être une grande fan de Captain America tout simplement. Je ne pense pas le revoir, bien qu’il soit dans ma collection de Blu-Ray. Mais j’ai tout de même envie de voir le troisième opus, qui est prévu pour le 4 mai 2016. Bien que le schéma reste le même, j’ai donc un peu peur de me lasser de cette univers toujours basé sur la même histoire « la politique VS les Avengers, un grand méchant, ce qui engendre une équipe incohérante et pleine de rivalités ». On n’a pas déjà vu ca dans Avengers 2 ? Je reste donc sur mes gardes.

affiche-Captain-America-First-Avenger-Captain-America-The-First-Avenger-2011-4

Chronique Captain America : The first Avenger

Publicités

5 réflexions sur “Captain America : Le soldat de l’hiver

  1. Pingback: Challenge : Oscars et Césars 2015 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Bilan #15 : Septembre 2015 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Captain America : Civil War | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.