Gone Girl – Le film

Bonjour à tous !

Cette chronique est sensée être publiée depuis bien longtemps, janvier, mais j’avais oublié de l’écrire. Ou peut-être que j’étais réticente, je ne sais pas. Tout simplement parce que c’est un film que je ne voudrais pas revoir.

A l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition de sa femme, Amy. Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ?

gone girl

Ne vous méprenez pas, je pense que ce film est un chef d’oeuvre. Je ne peux pas dire s’il est fidèle au roman, même si j’ai pu lire que la fin est différente. Mais il est époustouflant. On se retrouve embarqué dans un drame qui nous met de plus en plus mal à l’aise, jusqu’à un point de non retour. Et Rosamund Pike n’y est pas étrangère. Elle joue à la perfection son rôle de femme parfaite, tout comme son personnage. Que cache ce couple ? Ils ont de nombreux secrets, et au fil du temps on les découvre tous.

Gone Girl : Photo Rosamund Pike

En fait, ce film à joué avec mon esprit. Je voyais Amy comme une fille géniale, parfaite avec un homme bien à ses côtés. Puis tout s’effrite, et on en vient vraiment à douter de la bonne foi de Nick. Et s’il avait vraiment tué sa femme ? Après tout, certains hommes sont prêts à tout pour la liberté maritale. C’était sans compter les nombreux retournements de situations, tel que l’apparition de Neil Patrick Harris que j’ai découvert dans un tout nouveau rôle, celui d’un harceleur du nom de Desi. Les cartes sont encore une fois mélangées. Après un certain temps, je devenais un peu dingue. C’était peut-être aussi parce que je l’ai regardé sur un ferry en pleine mer, ce qui n’a pas aidé à dissiper le mal aise. On sent un étaux qui se resserre de plus en plus, mais autour de qui, telle est la question.


Ce qui est très fort, c’est que je ne ressentais pas trop de longueur, je voulais vraiment savoir comment cette histoire allait se terminer. J’ai beaucoup aimé la critique des médias que l’on ressent dans le film, puisqu’ils vont s’en mêler sans relâche, influencer la police, donner des avis totalement loufoques et ne pas du tout respecter l’intimité de Nick, qui nous fait beaucoup de peine au bout d’un moment. Mais la perfection du film réside probablement dans la psychologie des personnages qui rend tout cet environnement tellement malsain.

Très bonne question Nick !

Au final, c’est un vrai chef d’oeuvre à mon sens, mais je ne pourrais le revoir tout simplement à cause de l’ambiance malsaine. J’étais tout le temps mal à l’aise, et de façon de plus en plus accentuée jusqu’à la fin. A voir une fois dans sa vie absolument, mais je m’en passe pour une seconde fois.

Publicités

15 réflexions sur “Gone Girl – Le film

  1. Pingback: Challenge : Oscars et Césars 2015 | Sorbet-Kiwi

  2. Cela m’arrive aussi d’oublier certaines chroniques 🙂 j’ai vu aussi ce film et c’est vrai que j’ai été aussi mal à l’aise durant le film ! et la fin m’a laissé stupéfaite !

  3. Pingback: Bilan #15 : Septembre 2015 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s