Qui es-tu Alaska de John Green

Bonjour à tous !

Avec La Parisienne, nous avons décidé de faire une lecture commune autour du roman Qui es-tu Alaska, suite à mon article sur Paper Towns. Pour toutes les deux, c’est un avis très mitigé, qui tire plus vers une décéption.

Miles Halter a seize ans et n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C’est là aussi, qu’il rencontre Alaska. La troublante, l’insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

qui es-tu alaska

Malheureusement, j’ai plus de points négatifs à souligner que de points positifs. Mais je vais débuter par ces derniers tout de même. Ce roman est très facile à lire, grâce à ses chapitres très courts et à l’écriture. En effet c’est Miles qui nous raconte l’histoire de son point de vue, on est donc dans la tête d’un adolescent de 16 ans. Mais qu’est-ce qu’il est immature… Comme tous ses amis d’ailleurs. Je n’arrivais pas à m’attacher à eux, trop stéréotypés et pas vraiment plausibles.

Alors que c’est tout le propos du roman, je n’avais pas l’impression que Miles se questionne sur sa vie, sur ses choix. J’avais surtout l’impression de lire la dissertation d’un jeune, ou plutôt un carnet de bord de sa vie a Culver Creek, mais sans aucune émotion en fait. Il semble que je ne me sois pas sentie impliquée ou concernée. Je ne sais pas si c’est l’âge (certainement), mais je me sentais vraiment trop en décallage avec l’histoire. Pourtant l’écriture est dynamique, et même dans ma position, je ne m’ennuyais pas pour autant.

Citation Qui es tu Alaska 1

Alaska est en fait une Margo moins mature, moins travaillée, capricieuse et fatiguante. Elle n’a pas eu une vie simple, mais cela ne l’autorise pas à avoir un comportement comme le sien, qui fait partie de son caractère, mais qui est surtout irrespectueux. Margo a au moins été capable de prendre ses responsabilités.

Je pense que ce roman de John Green était le dernier pour moi. A moins que l’auteur ne sorte un nouveau roman de la trempe de Nos étoiles contraires, je pense que je vais passer mon chemin. Je me rends compte que les histoire sont globalement les mêmes. J’ai l’impression de lire la même histoire, mais remachée. Que ce soit Alaska, Margo ou Lindsay, elles ont toutes le même caractère, tout comme Miles, Q et Colin. Et les déroulements se ressemblent énormément aussi. Donc pour l’instant, je vais m’arrêter là.

Citation Qui es tu Alaska 2

Vous l’aurez compris, Qui es-tu Alaska a été une décéption pour moi. Pour l’instant c’est celui de John Green que j’aime le moins. C’est le premier où je ne me suis pas du tout attachée aux personnages, ils ne vont pas me manquer, l’histoire ne m’a pas surprise, et bien que ce soit une lecture facile et dynamique, je ne me suis pas vraiment sentie concernée. C’est dommage, je m’attendais à autre chose, à mieux finalement. Je vais officiellement mettre notre relation en pause, à John Green et moi.

Chronique de La Parisienne du blog Carnet Parisien

Je l'avais en numérique, je l'ai cherché en papier tant j'ai adoré !

Ma chronique de Nos étoiles contraires

théorème des katherine john green

Ma chronique du Théorème des Katherine

john green paper towns

Ma chronique de La face cachée de Margo

Publicités

17 réflexions sur “Qui es-tu Alaska de John Green

  1. Pingback: Qui es-tu Alaska ?, John Green | Carnet Parisien

  2. Olala, je n’ai même pas mis de points positifs dans ma chronique, contrairement à toi… Bon, sans surprise puisqu’on en a discuté, mon avis rejoint entièrement le tien ! C’est vrai que j’ai moi aussi ressenti cette impression de passer à côté du bouquin. Et je pense, comme toi, ne plus poursuivre avec John Green 😦

    • Ce que j’aurai du préciser, c’est que mon premier John Green était Nos étoiles contraires, et depuis… tous ses autres romans manquent de saveurs ^^ Mais celui-ci est vraiment celui que j’ai le moins aimé. Après, quand je compare sur LA, je me rends compte qu’on sort de la norme La Parisienne et moi. Je crois que nous sommes les seules à ne pas avoir aimé plutôt ^^

  3. C’est le premier roman qu’il a écrit, et j’ai l’impression que depuis, dans tous ses romans, il reprend les mêmes personnages en les travaillant un peu plus. Je ne l’ai toujours pas lu mais d’après tous les avis que je lis, c’est son grand chef d’oeuvre, alors je vais essayer de me faire ma propre opinion malgré avoir lu ta déception. Je n’ai pas trop aimé Nos étoiles contraires, j’ai trouvé les personnages tellement travaillés qu’ils devenaient des parodies pas crédibles d’adolescents trop intelligents au réflexions philosophiques un peu lourdes. En plus, j’ai trouvé qu’il avait fait dans la facilité avec le sujet, car c’est facile d’émouvoir les gens avec deux adolescents qui ont le cancer même si l’on écrit pas bien. Par contre, va savoir pourquoi, j’ai eu un énorme coup de coeur pour Will Grayson, Will Grayson. Je pense continuer à lire ses livres pour l’instant 🙂 mais bon, c’est bien de voir des avis différents également !

    • Oui c’est exactement l’impression que j’ai. Et je trouve qu c’est dommage. J’avais adoré Nos étoiles contraires, mais comme je le disais à La Parisienne, ça doit être parce que 2 mois avant j’ai perdu mon grand-père d’un cancer et ma tante d’un suicide, donc j’étais facilement émue à l’évocation de la mort je suppose.

    • Je trouve qu’il y a d’autres John Green qui méritent d’avantage notre temps que Qui es-tu Alaska, mais je ne veux dissuader personne de se faire sa propre opinion d’un livre ^^

  4. Pingback: Tea Book Tag | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Bilan #14 : Août 2015 | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: The Christmas Classic Book Tag | Sorbet-Kiwi

  7. Pingback: In My Mailbox #4 – Juillet 2014 | Sorbet-Kiwi

  8. Pingback: Run Billie de Claire Loup | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s