Black Butler T.6 à 10 de Yana Toboso

Bonjour à tous !

Après vous avoir parlé des 5 premiers tomes de Black Butler, je me suis mise à relire la suite. Et comme nous en discutions avec Coeurd’encre595, la qualité ne baisse pas !

Ciel enquête sur la disparition d’enfants. Aucun cadavre n’a été retrouvé. De plus, rien n’indique qu’ils aient été tués. Le comte se résout à aller fouiller dans les affaires d’un cirque, là où on a perdu leurs traces. Sebastien parvient à se faire remarquer par les membres de la troupe. Ces derniers les engagent, lui et Ciel, à condition qu’ils passent un petit test. Une occasion en or pour faire progresser les recherches.

Black Butler 6

Dans le 6e tome, et c’est pour cela qu’il tombe bien que je commence cette chronique par celui-ci, une nouvelle enquête commence, au cirque. Des enfants ont disparus, et le cirque semble être le meilleur endroit pour enquêter, puisque la Reine Victoria pense qu’il y a un lien. Là encore, les dessins sont magnifiques, que ce soit Ciel en tenue de cirque ou les autres membres de la troupe. Coeur d’encre 595 apprécie tout particulièrement Doll par exemple. L’intrigue se développe de facon plus personnelle envers Ciel, et le tome se termine comme cela. C’est super intrigant.

black-butler-7-kana

On a donc envie d’en savoir plus, et le 7e tome nous contente… un peu. L’identité de Doll est des plus surprenantes ! On découvre également un autre visage de Sebastian, qui nous révèle un peu plus sa vraie nature. L’affaire ne se termine toujours pas dans ce tome là, et on nous laisse très impatient de découvrir la suite, car après en avoir appris un peu plus sur l’entourage de Ciel avant leur mort, on va surtout en apprendre sur les domestiques ! Qui sont-ils ?

black-butler-8-kana

C’est dans le 8e tome que cela nous est révélé, on découvre donc enfin leur vrai visage, et c’est génial ! Au début, on se dit qu’ils ne sont là que pour générer un peu de douceur et d’humour, mais il n’en est rien. Leur rôle est bien plus important que cela. On découvre aussi Ciel dans une situation très délicate, on le voit perdre son sang froid pour la première fois, comme un enfant capricieux, ce qu’il est en fait. Dans ce tome, les habits de Pâques confectionnés par la couturière de Ciel, Nina, pour le Comte de Phantomhive et Elizabeth sont absolument sublimes ! Bien qu’Elizabeth est un personnage très… enjoué, je l’apprécie beaucoup. C’est une enfant après tout, et elle ne peut pas comprendre Ciel, mais elle le soutient à sa facon, et c’est chouette.

black-butler-9-kana

La narration est modifié dans le 9e et 10e tome. C’est un ancien ophtalmologue qui nous raconte ce qu’il a vu lors d’une récéption organisée au manoir. On change donc un peu le narrateur, et c’est vraiment sympa. Cela a une raison particulière. Ce tome reprend l’histoire de base des dix petits nègres d’Agatha Christie. Tanaka parle pour la première fois, et son rôle se développe ! Encore une fois, l’action ne se termine pas dans ce tome. Je trouve cela bien parce que cela évite d’écourter des moments et des histoires intéressantes. la durée des enquêtes évolue depuis le début en tous cas.

http://vignette3.wikia.nocookie.net/kuroshitsuji/images/4/44/Chapter_34.png/revision/latest?cb=20090913020426

A partir du 10e tome, ma collection passe à la langue allemande. Je m’excuse donc si j’écris certains noms d’une autre facon dans les chroniques suivantes. C’est pour la simple raison que les tomes sortent plus rapidement en Allemagne qu’en France, jusqu’à 6 mois plus tôt ! Donc, ce tome continue l’histoire des dix petits nègres. Pour faciliter notre compréhension après le troisième meurtre, on nous montre un tableau qui explique qui aurait pu être le tueur, et cela facilite un peu la compréhension et évite de longs discours récapitulatifs inutiles. La magie des images ! C’est dans ce dixième tome que l’affaire est réglée, et comme toujours, elle est des plus surprenante ! Mais tout n’est qu’apparences, et c’est ce que j’aime dans cette série.

black-butler-10-kana

On ne peut donc pas se plaindre de la continuité dans la série. Les dessins deviennent de plus en plus beaux, les personnages évoluent et nous dévoilent un peu plus d’eux-même. Toujours encore gardée en halaine, on en veut toujours plus !

Logomangamercredi

5 réflexions sur “Black Butler T.6 à 10 de Yana Toboso

  1. Pingback: Black Butler T.11 à T.14 de Yana Toboso | Sorbet-Kiwi

  2. Concernant les domestiques, mon plus grand faible est pour Tanaka 🙂 Au début, il ne semble pas si important, mais c’est vraiment au moment de la reprise des 10 petits nègres que j’ai commencé à l’adorer (c’est vrai quoi, un papi qui fait des prises de karaté, ça pète le steak ^^)

  3. Pingback: Black Butler T.15 à 18 de Yana Toboso | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Bilan #10 : Avril 2015 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.