Le théorème des Katherine de John Green

Bonjour à tous !

Après avoir lu Nos étoiles contraires, j’ai commencé à m’acheter tous les John Green qui me passaient sous la main. Ainsi m’attendent dans ma PAL Paper Towns et Où es-tu Alaska ?, et j’ai pu m’acheter Le théorème des Katherine.

Dix-neuf fois Colin est tombé amoureux. Dix-neuf fois la fille s’appelait Katherine. Pas Katie, ni Kat, ni Kittie, ni Cathy, et surtout pas Catherine, mais KATHERINE. Et dix-neuf fois, il s’est fait larguer.

théorème des katherine john green

J’ai été déçue du début. Il y a beaucoup trop de dialogues, et on se doute des conclusions dés le début quasiment. Je le trouve beaucoup plus jeunesse que Nos étoiles contraires. Peut-être parce que le thème du premier est le cancer et la mort, c’est donc plus touchant et travaillant que l’histoire d’un adolescent surdoué ? En tous cas, le Théorème des Katherine est moins émouvant. Je ne riais pas à gorge déployée non plus, mais il me faisait constamment sourire, ce qui est déjà super.

Avec le recul, les personnages me manquent. Notamment Hollis, qui était mon personnage préféré. J’aime beaucoup sa façon de vivre, et de chercher à protéger sa fille, Lindsay. Elle me faisait penser à Ellen, la gérante du bar à chasseurs dans Supernatural. Du coup, j’associais Lindsay à la fille d’Ellen, Jo. C’est comme cela que je me les imaginais physiquement en tous cas.

citation théorème des katherine

Cette lecture entre dans le cadre du challenge 170 idées, à cause de l’ampoule. La couverture est sympa, elle fait référence à l’intelligence de Colin qui est un adolescent surdoué, mais aspire à être plus que cela : il veut être un génie. C’est pour cette raison qu’il va tenter d’élaborer le théorème des Katherine. Il s’agit de chercher à prédire la fin d’une relation amoureuse, et, surtout, comme elle va s’achever.

La relation entre Colin et Hassan, son meilleur ami m’a beaucoup plu. Entre eux, il s’agit d’apprendre à accepter l’autre comme il est, tout en l’aidant à à apprendre à avancer dans la vie. Je trouve que c’est une belle leçon que l’on lit là, et qui est incorporé de façon discrète dans l’histoire.

La couverture de l’édition originale en anglais

Le théorème des Katherine entre également dans le challenge 1 mois/1 consigne, qui donnait comme objectif de lire une romance. Colin passe son temps à repenser à Katherin XIX, et aux moments qu’ils ont passé ensemble. Mais il entre également dans le genre de secours, qui était un Young Adulte. Malheureusement, il entre parfaitement dans cette catégorie, puisque, chose commune dans ce genre là, il est prévisible. J’aime être surprise, et là où Nos étoiles contraires avait brillamment réussi, celui-ci à échoué. Je trouvais cela dommage.

En bref, c’est une lecture Feel-Good, fraîche et pétillante, qui nous fait revenir à notre adolescence tardive. Mais cela implique qu’elle soit aussi prévisible qu’un adolescent imaginaire également.

challenge-170-300x199

 

1 mois 1 challenge

9 réflexions sur “Le théorème des Katherine de John Green

  1. Pingback: Challenge : 1 mois/1 consigne | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Le challenge des 170 idées | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #10 : Avril 2015 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Paper Towns (La face cachée de Margo) de John Green | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: IMM #26 : 26 janvier au 1er février 2015 | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: Qui es-tu Alaska de John Green | Sorbet-Kiwi

  7. Pingback: Tortues à l’infini de John Green | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.