Un gué prometteur de Tony Jacq

Bonjour à tous !

Voici ma chronique de la nouveauté du mois de janvier. J’avoue que j’ai mis un peu de temps avant de réussir à la terminer, du coup je l’ai inclu dans le challenge A Vos PAL #5 et dans le challenge A vos PAL #6 !

« Allô ? Madame Saulnier ? Oui… Bonjour, docteur Bernstein … Votre mari vient de se réveiller ! Apres six ans de coma, Marc Saulnier s’éveille et découvre un passé qui n’est pas le sien ! Mais qui sont ces trois médecins qui cherchent à l’aider ? Quelle vérité se cache derrière sa vie d’avant ? Malgré lui, Marc va se retrouver au centre d’un véritable chaos, un jeu de fausses pistes qui le mèneront sur les traces d’une secte à but très lucratif… De Vannes à Montréal, de la suisse au Sri Lanka, les exactions de cette communauté machiavélique ne laisseront que ruine et désolation… »

un gué prometteur Tony Jacq

Avant tout, je tiens à parler de l’édition, que je trouve vraiment bien. Je la trouve lisible, et les phrases sont très rarement coupées à la fin d’une page. J’adore ! C’est propre. Au niveau de l’écriture, c’est similaire, dans le sens où les chapitres ne sont ni trop longs, ni trop courts. Je l’ai trouvé impeccable à ce niveau là.

L’écriture était très belle. Je la trouvais décente et travaillée. C’était agréable à lire, parce que l’on passait aisément du parlé à l’écrit et vis versa. Par contre, au niveau du cheminement, et surtout au début, j’étais parfois cassée dans mon élan par des détails. Je trouve que cela se calme au fil des pages, mais les personnages disent parfois des phrases que j’ai trouvé inutile alors que l’action débutait.

Justement, parlons personnages. Il y en a beaucoup, mais ils sont très travaillés et ont tous leur caractère bien défini. A partir de la moitié, on connaît bien tout le monde et l’action peut vraiment prendre forme. C’est peut-être ce qui génère les longueurs du début, le temps de présenter chaque personnage. Mais ça en vaut la peine, puisqu’en suite on saisit beaucoup mieux les nuances de chaque caractère dans l’action.

Un gué prometteur citation

Au niveau de l’histoire, on se rend assez vite compte qui sont les gentils et qui sont les méchants. Les liens se créent au fur et à mesure, et de façon assez naturelle. Ou, dans ce cas, on peut parler de victimes et de leurs bourreaux. La secte dans laquelle ils sont impliqués propose vraiment une idée utopiste, à laquelle on a envie de croire. Moi-même j’ai eu envie d’y croire au début ! En tous cas, l’idée est déstabilisante mais elle donne espoir. Surtout à des personnes vulnérables.

Une fois passée la moité, et que j’étais vraiment bien dans le livre, j’ai eu envie de connaître la suite. Notamment par rapport à Marc par exemple, qui est le personnage principal, si l’on peut dire. On se pose également de nombreuses questions sur l’enquête et son déroulement, mais je ne vais pas vous en parler pour en pas vous spoiler l’histoire. En effet, de nombreux effets de surprise sont suscités, comme par exemple certains liens entre des personnages, auxquels je ne m’attendais pas du tout.

tony jacq

L’auteur, Tony Jacq.

On retrouve dans ce livre une forte critique, de plusieurs aspects : les sectes tout d’abord, ce qui va un peu de soi, rien qu’en lisant le résumé. Mais aussi une critique de la société et de l’attrait de l’argent, ainsi que de profiter des personnes vulnérables. Ce roman n’est donc pas du tout un thriller dénué de psychologie et d’analyse, ce qui est vraiment agréable, par rapport à la plupart des thrillers « d’assassins qui ont un problème avec leur mère ».

En bref, j’ai vraiment beaucoup apprécié l’idée de base ainsi que le style, mais parfois cela tirait un peu en longueur. Par contre, une énorme question me restait sur le cœur à la fin, et je ne sais toujours pas quoi en penser ! Je voulais la réponse, parce que selon cette réponse, un deuxième tome pourrait paraître. Je me demande donc, y aura-t-il une suite ou non ? J’ai posé la question à l’auteur sur sa page facebook, nous verrons bien ce qu’il en dira !

Publicités

16 réflexions sur “Un gué prometteur de Tony Jacq

  1. Pingback: Bilan #8 : Février 2015 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Challenge : A…Z 2015 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: IMM #24 : 12 au 18 Janvier | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.