20 000 lieues sous les mers de Jules Verne

Bonjour à tous !

Afin de terminer le challenge A…Z, entré dans le challenge A vos PAL #4 et également continuer le challenge A l’assaut des mers, j’ai décidé de lire ce roman jeunesse culte que je n’ai jamais eu l’occasion d’ouvrir. Et je n’en suis pas le moins du monde déçue.

Des bateaux disparaissent mystérieusement, d’autres rentrent au port ka coque défoncée… Quel est le monstre qui fait regner la terreur sur toutes les mers du monde ? Le professeur Aronnax, le fidèle Conseil et le célèbre harponneur Ned Land embarquent sur un navire pour résoudre cette énigme effrayante. Un soir, Ned Land repère l’ennemi, semblable à un gigantesque cétacé. La chasse au monstre commence…

vingt mille lieues sous les mers

Avant tout, je tiens à dire que le niveau de lecture est assez soutenu. C’est un grand classique de la littérature jeunesse, mais le jeune doit avoir l’habitude de lire et être intéressant par la science, ou du moins curieux de nature. C’est destiné à un lecteur, de toute évidence. Mais pour un adulte, c’est une lecture agréable, envoûtante et dynamique qui nous entraîne bien loin sous le niveau de la mer. Je me demandais d’ailleurs d’où venait ce titre, qui m’intriguait fortement. Qu’allait-il se passer alors qu’ils chassent un monstre ?

Je n’ai pas été très surprise, au départ, puisque dans le premier chapitre de la première partie, on nous fait comprendre de quoi il pourrait s’agir. On peut assez aisément le deviner. Ce qui, à l’époque, était de l’innovation et du génie est aujourd’hui du quasi-quotidien. Mais la magie, elle, opère toujours. Telle une enfant émerveillée, j’ai voyagé avec le professeur Aronnax et ses compagnons à travers les mers, je me suis plongée dans la contemplation des splendeurs de l’océan… dans mon imagination ! Et c’est très fort, je trouve. Réussir à nous immerger aussi profondément dans notre imagination que tout cela prend forme et nous semble réel. J’ai adoré.

vingt milles sous les mers citation

Comment arrivent-ils là ? Par quel moyen ? Tout à une réponse logique et scientifique. Je doute que tout cela soit possible, dans la réalité, mais pourquoi pas ? Bon, la couverture du roman ne peut être plus explicite, je crois, mais je n’ai pas envie de briser toute la magie de la découverte non plus. J’ai décidé de ne pas prendre la quatrième de couverture de la nouvelle édition, parce que je trouve qu’elle en dit beaucoup trop, et qu’on ne découvre presque plus rien. C’est trop dommage. J’ai donc laissé celle de l’édition Nathan, de la collection Bibliothèque des Grands Classiques.

Je vais donc tout simplement vous dire que j’ai été emportée avec joie dans les aventures des personnages, travaillés et intrigants, mais tout à fait attachants, dans une histoire loufoque mais passionnante. Ce n’est pas un livre très long, il se lit facilement lorsqu’on est un peu lecteur, et on voyage dans un autre monde. Que veut-on de plus ?

challe18

a-lassaut-des-mers

Publicités

12 réflexions sur “20 000 lieues sous les mers de Jules Verne

  1. Pingback: Challenge « A l’assaut des mers  | «Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Challenge : A vos PAL #4 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Une fantaisie du docteur Ox de Jules Verne | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Le Tour du monde en 80 jours de Jules Verne | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Throwback Thursday Livresque #35 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.