Effroyables jardins de Michel Quint

Bonjour à tous!

Dans le cadre du challenge A….Z et À vos PAL, j’ai décidé de lire ce roman de 75 pages afin de valider la lettre Q. J’ai déjà eu l’occasion de lire ce texte au lycée, c’est pour cela que j’en ai la version papier, et j’ai eu l’honneur de me la faire dédicacer par l’auteur lors du Salon du livre de Nancy «Le livres sur la place » 2013.

Le jeune garçon aimerait bien pouvoir se cacher, disparaître, lorsque son père, instituteur respecté, se déguise en clown amateur. Entre honte et mépris, il assiste à ses numéros. Jusqu’au jour où son Oncle Gaston lui révèle le sens de cette étrange vocation en lui dévoilant un épisode tragi-comique de la Seconde Guerre Mondiale… Pudeur, humour et tendresse caractérisent ce récit simple et bouleversant que Michel Quint à dédié à son grand-père, ancien combattant à Verdun, et à son père, ancien résistant.

effroyables jardins

Je me suis souvenue pourquoi j’avais tant aimé ce petit roman. Il m’a ému aux larmes. Je ne sais pas si c’est le style, qui mélange langage parlé et vocabulaire d’un autre temps, ou l’histoire. L’histoire d’un homme qui rend hommage à un autre homme. Ou la finalité de l’histoire, qu’un homme est un homme, peu importe son origine ou sa religion. Ou l’histoire plus personnelle de Gaston, dissimulée sous l’histoire d’André.

effroyables jardins citation

Je précise que pour cette citation, j’ai d’abord tapé « Clown Wallpaper » sur Google… Et que j’ai failli faire un arrêt cardiaque ! 

Lorsque l’oncle Gaston parle, on est confronté au patois, ce qui rend le récit vraiment authentique. Ceci donne l’impression d’écouter son histoire plutôt que de la lire. Cela peut parfois alourdir, mais je pense que le côté réel prime sur le style d’écriture malgré tout.

En fait, c’est un ensemble qui m’a touché. Des le début je me suis à nouveau interrogée, puis souvenue, puis été tout de même emportée et émue. Ce que je ne savais pas, et que j’ai découvert, c’est que ce récit a une suite. Et dés que j’aurai le temps, je n’hesiterai pas à me le procurer, et à le lire.

Publicités

4 réflexions sur “Effroyables jardins de Michel Quint

  1. Pingback: Challenge : A vos PAL #4 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Challenge « A…Z  2014 | «Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.