In The After de Demitria Lunetta

Bonjour à tous !

Voici un coup de cœur pour moi, le genre de roman que j’adore, bien que ce soit de la littérature de jeunesse. Il devrait être dans toutes les bibliothèques tant il soulève des points importants sur notre monde.

Ils entendent le plus léger des bruits de pas… Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs… Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle ! Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo… Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d’où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroît dramatiquement en quelques jours à peine. À l’abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper… mais pour combien de temps ? Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu’elles survivent en autarcie, quand d’autres survivants commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé… mais il ne fait que commencer !

in-the-after

Cette lecture est totalement addictive ! Le premier point que j’ai vraiment apprécié, c’est la narration. L’auteure nous emmène au coeur d’une ère post-apocalyptique, comme le monde pourrait en vivre une. Moi qui ne lis pas ce genre d’oeuvres en générale, cela m’a totalement convaincu. On découvre le caractère d’Amy, de Baby, les Aliens… J’étais vraiment curieuse de savoir d’où ils sortaient et ce qu’ils voulaient. Amy émet des théories très intéressantes, et toutes plausibles mine de rien.

Le deuxième point convainquant sont justement les personnages. A commencer par Amy, qui me fait énormément penser à Katniss Everdeen, sauf qu’elle a pu mener une vie normale Avant. Je la trouve très courageuse, et très chanceuse également. Elle reconnait sa chance d’ailleurs. Lorsque le vent tourne, elle sait garder la tête froide suffisamment pour survivre, tout en restant crédible pour une adolescente de 14 ans. Elle s’arme de certitudes, et c’est exactement le genre d’héroïnes dont on raffole. Le fait qu’elle récupère Baby nous rappelle qu’elle n’a pas perdu sa part d’humanité. Baby est une enfant extrêmement intelligente, que je m’imaginais trop mignonne (moi qui n’aime pas les enfants !). Je rêverai d’avoir une petite soeur de sa trempe. C’est avant tout sa capacité d’analyse qui fait d’elle une survivante. Il y a aussi d’autres personnages qui ont survécus à l’Après, mais la plupart sont considérés comme hostiles, ce qui est légitime : chacun pense à sa propre survie. Mais alors, en qui peut-on avoir confiance ? Ce point rend la tension électrique et on se méfie de tout et de rien, comme si nous étions nous-même un personnage du roman.

Citation In the after

Et puis il y a Eux. Les monstres, ou Aliens, ou ce qu’ils sont… Ils sont absolument terrifiants, le seul but de l’humain est de leur échapper. Il semble impossible de les battre au corps à corps, mais ils sont leur faiblesses, il suffit de les découvrir. Mais l’attitude la plus sûre reste de se cacher. On en apprend beaucoup sur Eux dans un deuxième temps d’ailleurs, ce qui répond à toutes nos questions.

Dans cette deuxième partie, une double narration s’installe, qui laisse perplexe. C’est aussi cela que je tiens à souligner, parce que c’est vraiment dur d’en tenir une pertinente, et l’auteure y arrive avec brio. En fait, elle stimule tout le temps notre imagination et notre curiosité.

Ce roman m’a passionné autant qu’il m’a questionné. Je me demandais vers quoi cela allait me mener. Mais dés le début, on sent qu’Amy est très curieuse, et on se dit qu’elle va chercher leur origine. C’est au chapitre 18 que j’ai commencé à me douter de quoi cela parlait, et j’avais en partie raison. Pourtant, même si on peut savoir, cela reste suffisamment mystérieux pour que l’on continue sa lecture avec encore plus de ferveur, puisque du coup on veut savoir si on a raison ou pas !

Je trouve que l’on pourrait faire un super film de ce roman. Sinon, l’auteure pourrait aisément écrire une suite, que je trouverai totalement appropriée. J’ai beaucoup aimé la fin, mais j’en ressors également curieuse.

Ce roman nous garde en haleine du début à la fin, on s’attache aux personnages et on craint réellement pour vie tout du long. La fin est plus ou moins surprenante, et la plume maniée avec excellence pour ce genre de roman. Je le recommande vivement !

16 réflexions sur “In The After de Demitria Lunetta

  1. Pingback: Challenge : Le défi de la citrouille | Sorbet-Kiwi

    • Mais a fond ! Elle est tellement forte, et tenir tête à sa famille, c’est dur ! Je trouve que dans les autres livres de ce type, cela n’arrive que très rarement. Et là, elle refuse carrément tous le système que sa propre mère a fondé !

  2. Pingback: Top #10 de l’année 2014 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Tag : le code de la route | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Nouveauté du mois #8 | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: In the End de Demitria Lunetta | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: Tag : Les réseaux sociaux | Sorbet-Kiwi

  7. Pingback: IMM #9 : 22 au 28 septembre 2014 | Sorbet-Kiwi

  8. Pingback: Throwback Thursday Livresque #24 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.