Deux nuances de Brocoli de Marie Laurent

Bonjour à tous !

Pour bien commencer le week-end, je vous conseille à tous de lire cette parodie de 50 Shades of Gray de Marie Laurent, publié aux éditions Artalys. Si vous souhaitez commencer votre un week-end avec un roman court mais hilarant, jetez vous sur celui-ci.

Le chemin d’Amalia Faust, brave fille complexée et un peu nunuche, caissière chez Brico, croise par hasard celui d’Edouard Green, le séduisant patron d’une boîte de sex toys. Green propose bientôt à Amalia un étrange pacte. Elle découvre un univers insoupçonné où sexe, légumes et soumission sont étroitement associés. Mais à la longue, les positions inconciliables des deux héros risquent de rendre leur relation difficile.

Deux-nuances-de-brocoli-800

Parlons bien, parlons personnages. Dans le prologue, nous découvrons Edouard Green, tombeur ultra sexy, qui sait manier les mots, et par conséquent est un très bon manipulateur. Et un enfant gâté, ce qui est un détail d’importance. D’entrée de jeu, il nous fait découvrir, avec sa partenaire Doris, de 25 ans son aînée, le SL. Nous connaissons très probablement tous le SM, mais le SL est un univers bien différent, puisque c’est du Sexe Légumier. Le roman porte donc parfaitement bien son titre, puisque brocolis et poireaux sont des acteurs à part entier.

Puis, nous découvrons Amalia, et son ton d’humour. C’est une fille très drôle, qui ne déborde absolument pas de confiance en elle, puisqu’elle est complexée par sa taille 44, sa coupe de cheveux fade et son look… simple. Lorsqu’elle rencontre Edouard Green, son scepticisme quant à son intérêt pour elle, est à mourir de rire. On se doute pourquoi elle a été choisie, sa naïveté crève les yeux, sa condition sociale également. Mais cela ne l’empêche pas d’être drôle. C’est justement son manque de jujotte qui l’a rend rigolote. Finalement, c’est sa condition qui va justement la poussée a accepter le pacte de Monsieur Green, et à tenir bon. Mais jusqu’à quand ? Après tout, faire l’amour avec des légumes, c’est particulier. Elle qui est si simple, c’est étonnant de la voir s’y plier, mais sa naïveté justifie tout.

citation Laurent

Jusqu’à un certain point, où elle se rend compte elle même de l’engagement qu’elle a pris. Encore le SL est une pratique atypique, mais le caractère d’Edouard n’est pas des plus simples à vivre. A partir de cette constatation, on perd le côté humoristique. Il se fait de plus en plus rare. Parce qu’Amalia n’est pas contre la pratique, tant qu’elle reste douce. Les scènes sont explicites et érotiques. On ne peut pas dire que le SL est tourné en dérision tout le temps, puisque tout est écrit du point de vue de la jeune femme. Etant donné qu’elle y prend goût petit à petit, même si ce n’est pas son acte préféré, elle conçoit le tout avec bien plus de sérieux. Mais je trouvais surtout que les personnages étaient de plus en plus développés de part leur caractère. Pour un livre de 120 pages, ils sont transparents pour nous à la fin. On apprend très bien à les connaitre. Un peu moins les personnages secondaires comme Lucie, l’ex-co-locatrice d’Amalia, qui nous semble bien mystérieuse, surtout en boite de nuit, mais son rôle est assez important tout de même.

Leur histoire d’amour, au fil de son évolution, n’a rien de surprenant très honnêtement. Par contre, sexuellement parlant… J’étais assez étonnée quant au déroulement des actes. On est immédiatement initié à la corde et au poireau, mais l’utilité du brocoli, de la crème de légumes etc. Vous seriez étonné de voir ce qu’on peut en faire !

J’ai pris ce livre, parce qu’il était proposé gratuitement le temps d’un week-end sur le site de l’éditeur. De plus, ma partenaire Juliette du blog Je Lis et Je Raconte en avait dit beaucoup de bien dans sa chronique, il n’y avait donc rien pour me retenir, et je ne le regrette absolument pas. Pourtant, j’étais hésitante au départ, étant donné que j’avais détesté 50 nuances de Gray. Mais c’est totalement incomparable. Le ton est bien trop léger et drôle pour que je ne l’aime pas. La lecture de ce livre est un très bon moment à passer, hilarant par ailleurs. Pour un deuxième roman de chez Artalys, je suis toujours aussi enthousiaste, et me réjouit de la suite, puisqu’il m’en reste un troisième. En tous cas, après cette lecture, les vertus aphrodisiaque du brocoli n’auront plus de secrets pour vous !

6 réflexions sur “Deux nuances de Brocoli de Marie Laurent

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.