Ceux qui nous sauvent de Jenna Blum

Bonjour à tous !

Dans le cadre du Weltmeister Challenge et du Challenge A….Z, j’ai relu Ceux qui nous sauvent de Jenna Blum, publié chez France Loisirs. Ce roman historique est profond et poignant, mais aussi dérangeant.

Comment vivre avec l’héritage de la honte ? Anna Schlemmer a toujours refusé d’évoquer sa vie en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Sa fille Trudy a trois ans lorsqu’un soldat américain les emmène avec lui dans le Minnesota, et ne garde donc que peu de souvenirs de cette époque. Mais parmi les portraits de famille se trouve une photo montrant Trudy et sa mère aux côtés d’un officier nazi. Cet homme était-il l’amant de sa mère ? Est-il son père biologique ? Devenue professeur d’histoire allemande, Trudy a besoin de connaitre la vérité. Tandis que, dans le cadre de travaux universitaires, elle recueille les témoignages d’Allemands de Minneapolis ayant connu la guerre, elle essaie désespérément de faire la lumière sur le passé de sa mère…

ceux-qui-nous-sauvent-121268

Comme je le disais, ce roman est dérangeant. Nous alternons deux histoires. Celle de Trudy, femme d’une cinquantaine d’année qui cherche désespérément à faire parler sa mère. Est-elle la fille d’un SS ? Sa mère se mur dans un silence absolu à ce sujet. Le passé est mort. Le passé est mort et c’est mieux ainsi. Nous, lecteurs, comprenons pourquoi, puisque nous suivons en parallèle l’histoire d’Anna durant la guerre. Comment est-elle devenu la maîtresse d’un officier nazi ? Dans tous les cas, elle y a laissé son cœur et sa conscience.

Ce livre est perturbant parce qu’il nous oblige à nous remettre en question de nombreuses fois. Qu’aurions-nous fais à sa place ? Certaines mères sont capables de tout pour leur enfant. Mais un jour, il faut se protéger soi-même. J’hésitais souvent, à me demander si je comprenais le mutisme d’Anna face à sa fille ou non. Il aurait pu être si « facile » pour elle de parler de son passé, la délivrer enfin, et Trudy avec. Mais à quel prix ? Faire revivre ses souvenirs veut dire faire revivre tout ce dont on se rappelle. Le bon comme le mauvais.

L’aspect historique m’a toujours encore autant choqué qu’à l’époque. Les mots utilisés pour décrire ce que faisais vivre les nazis aux juifs sont si durs à lire. Mais c’était la réalité, et il faut la voir en face aujourd’hui, pour se souvenir. Se souvenir pourquoi ? Pour ne pas laisser les hommes perpétrer les mêmes horreurs à nouveau. L’homme qui fréquente Anna parle avec une désinvolture de ses crimes qui est horrifiante. Mais la encore, ce n’est que la réalité. Je me suis demandée de nombreuses fois si la propagande était si grave qu’elle puisse même modifier le comportement d’une personne droite à la base ? Je crois tout simplement qu’elle a atteint ceux que cela arrangeaient bien… Les autres n’avaient rien à dire et n’avaient qu’à souffrir en silence. Il faut être méchant à la base pour tuer des gens afin de gravir les échelons dans une société pareil. Trêve d’avis personnels sur le déroulement de l’histoire. Qu’aurais-je fais pour sauver mon enfant ? Là était la question, sournoise et constante.

Logocitationblum

Jenna Blum ne nous prive de rien. Des sentiments de bonheur et d’amour, n’oublions pas que Trudy est adulte lorsqu’elle fait ses recherches, mais aussi de tristesse et d’horreur absolu. La mort suinte partout dans ce livre, les agressions sexuelles sont régulières, et nous sommes presques obligés de lire ces pages pour comprendre. Peut-on seulement comprendre ? Je ne le crois pas, si on ne l’a pas vécu.

Ce livre, sous sa belle couverture et ses chouettes apparences, n’a rien d’un roman historique à la Danielle Steel. L’amour est présent, mais on se rend bien compte qu’il n’est rien une fois qu’une vie a été détruite intérieurement. Je le réserverai aux âmes les plus robustes. Ce n’est pas un thriller où l’on se dit que cela n’arrivera jamais, même s’il est bien écrit. Ce livre reflète une réalité de l’époque. On ne peut que le ressentir tout du long. C’est surement pour cela qu’il m’a fallut une semaine pour le terminer. Les mots sont durs parce que la réalité l’est aussi.

weltmeister-challenge2

Cette lecture a été lu dans le cadre du Weltmeister Challenge.

challe18

Cette lecture a été également lu dans le cadre du Challenge A….Z.

Publicités

2 réflexions sur “Ceux qui nous sauvent de Jenna Blum

  1. Pingback: Challenge "A…Z" 2014 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Weltmeister Challenge | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.